jeudi 16 août 2012

L'enseignement d'une vie


Voici le texte rédigé par Papou et les enfants pour rendre un dernier hommage à Mamounette lors de la cérémonie religieuse. Le texte a été lu par son fils Clément. 


"J'aimerais vous parler de Maman. Je ne vais pas passer en revue tous ses accomplissements - cela prendrait trop de temps tant ils sont nombreux. J'aimerais plutôt vous faire partager une petite partie de ce qu'elle nous a transmis. Elle qui a enseigné toute sa vie, je pense, apprécierait.


Maman était dévouée: à sa famille, à son métier, à ses passions. Elle nous a appris l'abandon de soi dans ce qui nous est précieux. Rien n'était plus cher à ses yeux que ses enfants et petits-enfants. Souvent, la maison s'est transformée en joyeux bazar, débordante de cris, de rires, et surtout d'amour. L'amour qu'elle nous donnait et qu'on lui rendait.



Maman était une battante. Elle nous a appris à ne jamais renoncer, à toujours finir ce qu'on a commencé: notre assiette, nos études, nos combats. Même dans son dernier combat, elle a étonné les médecins par sa force, sa volonté de vivre. Cela lui ressemble tellement.



Maman ne cachait rien. Elle nous a appris l'empathie, à respecter les autres dans leurs joies comme dans leurs peines. Elle était elle-même un livre ouvert et ne pouvait cacher ses émotions. Elle a connu des peines, la perte de ses parents, d'amies, de son oncle si cher. Elle était sensible, fragile, mais si humaine.


Maman savait que le bonheur ne vient pas sans rien faire. Elle nous a appris à le trouver par nos actes, non pas en attendant qu'il s’offre à nous. Elle nous a toujours soutenus avec force dans nos projets: notre réussite était sa réussite, notre bonheur était son bonheur.



Avec Papa, nous l'avons assisté tout au long de sa maladie. Et c'est sans doute le plus bel héritage qu'elle nous ait laissé: celui de la fraternité, de l'entraide, du partage, inconditionnels. Cette volonté de rassembler s'est même transmise aux aides soignantes, aux aides de vie, aux infirmières et aux médecins qui ont croisé son chemin ces derniers mois: leur soutien indéfectible, leur douceur et leur gentillesse, ont été si précieux. Comme si Maman arrivait à tirer le meilleur de chacun par sa simple présence.



Ceci est l'enseignement d'une vie, celle de Marie-Ange, notre maman, épouse, cousine, amie, collègue, qui, bien que partie trop tôt, a marqué nos vies à jamais. Son enseignement est immuable. Nous, enfants, nous attacherons à le transmettre à notre tour pour que Maman vive pour toujours."

samedi 11 août 2012

Disparition de Mamounette


C'est avec une immense tristesse que nous vous annonçons la disparition de Mamounette survenue ce samedi matin.


Mamounette s'est battue comme une chef mais la maladie a été trop forte. Elle est partie paisible, sans souffrance, entourée des siens, chez elle.


Son mari et ses enfants l'ont assisté tout au long de sa maladie. Et c'est sans doute le plus bel héritage qu'elle nous ait laissé: celui de la fraternité, de l'entraide, du partage, inconditionnels. Cette volonté de rassembler s'est même transmise aux aides soignantes, aux aides de vie et aux infirmières qui ont croisé son chemin ces derniers mois: leur soutien indéfectible, leur douceur et leur gentillesse, ont été si précieux. Comme si Mamounette arrivait à tirer le meilleur de chacun par sa simple présence.


Un dernier hommage lui sera rendu le mardi 14 août à 14h30 en l'église de Champagney. Ceux qui désirent se recueillir près d'elle avant mardi peuvent le faire au funérarium de Ronchamp.


S'il vous plait pas de fleurs, pas de couronnes, pas de plaques. Elle qui a toujours préféré les actes aux paroles, qui a tant oeuvré pour les siens, pour ses élèves, pour sa commune, ne l'aurait pas souhaité. Nous récolterons des dons au profit de la recherche contre le cancer. Mais une simple pensée, une marque d'attention, nous réchaufferait le coeur.


Nous restons inconsolables.

Son mari, ses enfants et petit-enfants.

jeudi 17 mai 2012

Bonjour

Il me semble que le temps s'est accéléré depuis que je suis malade.
Je suis contente de lire vos messages.

Hier, j'ai vu mon cancérologue préféré qui a prescrit une nouvelle cure de chimio, c'est donc parti pour quelques jours de petits cachets.

Les petits vont bien et Octave pousse comme un champignon.

Je bénéficie toujours des aides pour la toilette, le ménage puis un peu de cuisine ou une promenade.

Je vais bien si ce n'est que ce qui entre dans ma mémoire s'en échappe aussi vite.

Ce qui me manque, c'est de  pouvoir conduire  et me livrer à mes habituelles activités.

Cette semaine, je suis allée scrapper avec les filles dans la jolie salle à Champagney.

ça  m'a fait bien plaisir et permis de presque terminer un album qui était déjà bien avancé

Bises à toutes et tous.








lundi 23 avril 2012

Pêle-mêle de photos

Mamou prend plein de photos, elle remplit des cartes SD et ensuite, elle garde tout pour elle. Alors, je me suis décidée à lui donner un petit coup de pouce pour publier quelques unes de ses jolies photos.

Naissance d'Octave








Pâques en famille








 Visite de Mamie et tata Christiane



mardi 3 avril 2012


Je suis allée voir Octave. Il est superbe et bien chevelu.
J'ai fait le plein de photos.
Promis, j'en publierai demain.

Les parents sont ravis, les grands-parents le sont tout autant et Aristide a dit : il est moche.




lundi 2 avril 2012

Bienvenue et longue vie à Octave

Un grand jour pour la famille.
Hélène et Mehdi sont les heureux parents d'un petit Octave né à vitesse grand V à 8h28 ce matin et nous voilà grands parents pour la 3° fois.
Il mesure 51cm et pèse 3,610 kg.
Il s'en est fallu de peu que les parents n'aient pas le temps d'arriver à la maternité.
Aristide accède au rang de grand frère, cela promet sans doute des moments de jalousie mais aussi de complicité.


Il me tarde d'aller voir le petit bonhomme à qui je souhaite longue vie.
Félicitations aux heureux parents.

jeudi 29 mars 2012

Bonjour à toutes et tous.

Merci pour vos appels, vos visites et votre soutien.

Les journées sont bien occupées mais pas forcément à ce qui me plairait.

Matin visite aide soignante pour la toilette. Je pourrais faire seule mais on ne sait pas de quoi seront faits les temps qui viennent.
Infirmière pour piqûre.
On arrive vite à midi.
Sieste obligatoire.

Ensuite j'ai droit à une assistante de vie
qui fait d'abord du ménage pendant que je sieste (obligatoire)

Ensuite balade si le temps le permet
ou cuisine. Je dois réapprendre l'utilisation de certains appareils !!!!!!!

Repas et coucher de bonne heure, a dit le docteur.

Entre les dames qui viennent pour la toilette le matin, les assistantes de vie l'après-midi.
Coucher de bonne heure le soir.

Ben ! la vie n'est pas folichonne.
Le scrap, je rêve devant.
La voiture, pas le droit de conduire. Une vraie punition pour moi

Comme une partie de ma mémoire récente s'est effacée, c'est parfois folko.
Ne pas trouver les objets, ne pas les remettre au bon endroit.
Je ne sais jamais le jour que nous sommes.

Ne pas pouvoir m'occuper de mes petits fils Aristide et Jocelyn et le 3° qui va naître dans quelques jours. C'est douloureux.
Je suis partie en retraite à 52 ans et j'espérais pouvoir profiter de quelques années.

La cuisine, j'essaie de m'y remettre doucement. Mais pas facile quand on ne peut pas faire les courses et que je n'arrive pas à me souvenir si j'ai déjà mis tel ou tel ingrédient dans la préparation (à condition de l'avoir trouvé dans le buffet) car j'ai du mal à trouver les objets dans les placards. Mary Poppins doit passer par là et les déplacer. Il faut aussi retrouver le fonctionnement de l'appareil.

J'étais si autonome et d'un seul coup plus rien

Ma mémoire ancienne est toujours là mais les choses récentes ne s'impriment pas ou difficilement. Je ne sais jamais quel jour nous sommes.

Les sorties, c'est rapide : une balade avec l'assistante de vie une ou deux fois par semaine, accompagner mon mari parfois aux courses mais faut pas traîner. Le lèche-vitrine c'est fini.
Le scrap, j'ai un peu mis de l'ordre dans mes affaires, mais pour le moment entre les assistantes de vie qui m'aident à retrouver le maniement des appareils ménagers et à préparer quelques plats, les repos obligatoires, je n'ai pas scrappé alors que j'ai plein d'albums à finir.

Bon Je vais me coucher car je crois avoir trop traîné.
Bonne nuit à toutes et tous

Bises

samedi 24 mars 2012

Un an de plus

Aujourd'hui, me voilà plus vieille d'une année.
Malgré la chimio un peu contraignante (ne pas manger avant, après...), on s'est trouvé un petit créneau horaire pour se régaler d'une petite douceur.










































Merci à toutes celles et ceux qui ont pensé à moi en cette journée par des petits mots, des cartes, des cadeaux.
Et Bon Anniversaire à mon grand fils qui est né le jour de mon anniversaire il y a 42 ans (oups non, 32 ans, pardon Pierre)!

jeudi 16 février 2012

3 ans d'Aristide

Ce dimanche, nous avons fêté les 3 ans d'Aristide. Et il n'a pas caché sa joie de souffler à nouveau ses 3 bougies!
Papou et moi lui avons commandé une lampe "pirate" personnalisée pour sa nouvelle chambre mais elle n'était bien sûr pas arrivée pour le jour de son anniversaire.
Heureusement, Pauline et Clément ont tapé juste avec plein de petites voitures Cars2 et un raptor très criard.








































































Côté santé, je me maintiens. Toujours ces problèmes de mémoire immédiate. "Ca n'imprime plus comme je dis souvent".

Raymond a obtenu des aides de ménage, ainsi que des aides de vie pour ne pas me laisser seule quand il part faire les courses.
Je ne vous dis pas que ça me fait toujours plaisir de les voir, j'aimerais être un peu tranquille. Mais c'est indispensable pour que Papounet puisse s'absenter.
Et puis, on fait de la cuisine, on papote, on range les buffets, on regarde les photos... On s'occupe en attendant les beaux jours.

Je vois souvent Aristide et Josselin. Ce qu'il a grandi celui-ci. Il est blond aux yeux bleus. Incroyable!
Et bientôt un autre petit fils va pointer le bout de son nez. Encore un garçon! Je suis sûre que j'arriverai à retenir son prénom à ce petit dernier. J'arrive encore à mémoriser certaines choses récentes, surtout quand ça concerne mes enfants et petits enfants.

Je continue mes traitements : cortisone, chimiothérapie, et bien d'autres médicaments. La tumeur n'a pas progressé, pourvu que ça dure.

J'ai parfois des coups de blues où j'ai peur de ne pas voir grandir mes petits enfants et de causer des soucis à toute la famille. Mais ça passe vite et en règle générale, j'ai plutôt de l'énergie à revendre.

Merci à tous ceux qui viennent me voir, ou m'écrivent. J'apprécie beaucoup toutes ces marques d'attention.

lundi 2 janvier 2012

BONNE ANNEE à TOUS

Papou,notre petit dernier Josselin et moi
Avec Aristide le passionné des tracteurs
Tous ensemble à Noël

Les fêtes de fin d'année se sont bien passées. J'ai profité de ma tribu qui augmentera en Avril avec la naissance d'un nouveau petit fils du coté d'Hélène. Aristide et Josselin, au top de leur forme ont été très gâtés par le père Noël et moi aussi (un joli cadeau m'est arrivé de la part des scrapeuses)
Merci à tous pour vos messages et cartes que je lis et relis avec énormément de plaisir.
Je vous souhaite à tous une heureuse année en espérant retrouver rapidement mes activités.
Je vous embrasse tous très fort

lundi 12 décembre 2011

ICI Marie-Ange!!!!

J'ai trouvé une secrétaire et je tiens à vous dire merci à toutes et à tous pour vos petits mots.
Je suis très heureuse d'avoir réintégré le bercail . J'attends avec impatience l'arrivée de mes enfants, beaux enfants et mes deux superbes petits pirates Aristide et Josselin vendredi pour les fêtes de fin d'année. Clément va faire un énorme sapin dans la salle à manger et Raymond est plongé dans les livres de recettes!!!!! j'en ai peur d'avance
Un énorme bisou à tous et passez de bonnes fêtes

dimanche 11 décembre 2011

je suis content

Bonjour à tous C'est avec du retard que je vous donne des nouvelles de mamounette.Je suis pas mal débordé,mais l'organisation se met en place petit à petit.Marie-ange passe de bonnes nuits et est heureuse d'être revenue à la maison parmi les siens.des amis et des copines sont déjà venus la voir et ses éclats de rire sont toujours aussi sonores.Alors je suis content.A cette occasion je voudrais adresser mes remerciements à toutes les personnes qui nous ont soutenu. A mes enfants d'abord et leurs conjoints qui m'ont"boosté",conseillé,secoué et ils ont bien fait.A ma sœur,qui a abandonné(provisoirement) sa famille,pour effectuer les mille taches dans une maison(je l'appelle d'ailleurs Conchita).A la famille de champagney,aux filles de territoire de scrapp,école buissonnière,picardes(même de Polynésie),ex collègues de Marie-ange,mes ex collègues, anciens élèves et amis de tout bord. vos cartes,mails,coups de téléphone,nous ont apporté beaucoup de réconfort. mille pardons pour ne pas avoir toujours répondu à vos courriers électroniques.je les transmettais à Marie-ange quand elle était hospitalisée.N'hésitez pas à téléphoner chez nous pour avoir des nouvelles(plutôt aux heure de repas),et pour ceux et celles qui le peuvent,venez lui rendre visite.elle sera toujours ravie. il est 6H45.mamounette dort paisiblement.Et je suis content. merci à tous. raymond